Dimanche 23 août 2015 : Les portugais chez les Indiens ou de Chandor à Bénaulim

Benaulim 23-1-2Après le petit déjeuner, nous prenons un taxi (1400 Roupies AR, soit environ 19 euros) pour nous rendre à Chandor à une bonne trentaine de kilomètres des plages de Bénaulim. Nous souhaitons visiter la « Bragança House ».

C’est une magnifique demeure d’origine portugaise datant du XVIè siècle. Chaque aile de la maison appartient à une famille différente, héritière des Bragance, une célèbre famille aristocratique portugaise. Nous sommes accueillis par une vieille dame hors du temps qui nous fait faire le tour du propriétaire. Elle fait partie de la 14ème génération.

Benaulim 23-2

Cette maison renferme des trésors de l’architecture coloniale et une belle collection de meubles qui ont entre 200 et 450 ans. Il y a aussi de très belles porcelaines de Chine, une lampe toute en rubis de Belgique, des défenses d’éléphants, de rhinocéros, un très beau meuble « conversation » à la française, des meubles en bois de rose ou en teck, un faux salon de jardin à la Gaudi très étonnant.

Benaulim 23-7

Benaulim 23-30

Benaulim 23-28

Benaulim 23-26

Il y a une très belle salle de bal désuète avec des lustres à gogo, un piano qui a plus de 300 ans. Le plafond en zinc mériterait une bonne restauration.

La maison a été Benaulim 23-17édifiée sur un terrain offert par le roi du Portugal. On a une bonne idée de l’opulence et la richesse de cette maison coloniale mais j’ai du mal à imaginer des danseurs dans cette salle de bal perdue en pleine campagne. Ici, il y a même une petite chapelle privée.

 

Benaulim 23-21

 

Benaulim 23-25

Benaulim 23-40

Benaulim 23-46De retour à Bénaulim, nous passons un moment à la plage puis nous déjeunons au Hawaï Garden face à la mer.  Les crudités me manquant, je m’offre une belle salade quitte à avoir la tourista. Mais tout se passera super bien.

Benaulim 23-49

Puis, ballade en scooter tout l’après-midi vers les plages du sud, c’est un moment très agréable à part les bosses sur le chemin que Stef ne voit pas. Il y a plein d’ornières, de dos d’âne qui cassent le dos.

Benaulim 23-50

 

Benaulim 23-51

Nous voilà à Mobor Beach en train de déguster du Masala Chaï ou de la bière dans le bar des anglais rencontrés deux jours plus tôt. Ils ont monté un très bel hôtel en bord de plage. De retour à Bénaulim, nous faisons quelques emplettes, des dessus de lits colorés et des éléphants en mobiles. Nous rencontrons une jeune femme indienne très indépendante qui nous explique à quel point l’éducation est importante ici. Mariée à 18 ans et moyennement heureuse, son mariage a été arrangé par ses parents. Nous prenons un grand plaisir à discuter avec elle et nous terminons la soirée au Hide Out où j’écris mon carnet de voyage.

Benaulim 23-55

 

De retour à la Guest house, nous sommes très déçus par la réaction de Caetano quand il apprend que nous partons le lendemain en fin d’après-midi. Après 6 nuits passées chez lui il nous réclame le prix d’une nuit supplémentaire pour avoir le droit de laisser nos sacs à dos dans la chambre et nous reposer un peu avant de prendre le bus de nuit. On ne s’ y attendait pas, on pensait avoir noué des liens d’amitié mais il ne faut jamais oublier qu’ici nous sommes une bourse à dollars. Pendant tout ce mois passé en Inde, en fait, nous n’aurons eu en tout et pour tout que 2 ou 3 véritables échanges en toute sincérité sans nous voir en tant que touristes mais en tant qu’humains avec qui on a envie de partager un beau moment d’échanges. C’est la grande déception. Mais ça doit être ça quand l’argent arrive facilement, on en veut encore plus, toujours plus.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s