Vendredi 12 février 2016 : Découverte à pied de La Havane

 

La Havane 1-1

Réveillés de bonne heure car notre chambre donne directement sur la cuisine de la maison et première constatation chez nos hôtes, les Cubains se lèvent aux aurores et ne sont pas très discrets. Nous commençons la journée par une ballade rapide dans le quartier autour du pâté de maisons. Le ciel est grand bleu et première constatation : La Havane est dans son « jus » mais a un charme désuet. Beaucoup de maisons sont colorées et les voitures sont toutes plus étonnantes les unes que les autres. On a l’impression de se trouver dans un film années 1950 mais non nous sommes bien en 2016 et nous sommes à La Havane dans le quartier du Vedado.

La Havane 1-6

Le petit déjeuner à la cubaine pour 3 CUC vaut le détour. Il est grandiose avec du thé, café, un smoothie au yaourt-ananas, un grand bol d’ananas frais, un plat typique super bon avec de l’oignon, des tomates fraîches qui ont du goût, de la banane plantain, le tout surmontant un œuf au plat, du pain, du beurre, de la confiture ananas-goyave. Deux anglaises nous accompagnent, une d’entre elles est très sympathique et adore parler français. Elle est ici pour 6 mois et l’autre a un job d’une durée de 3 ans à Cuba. Puis arrive Catherine, une fille de Montpellier de notre âge qui en avait marre de payer des sommes astronomiques au Costa-Rica pour le moindre trek ou la moindre entrée de parc et qui a pris un billet pour Cuba du jour au lendemain. Nous sympathisons et nous décidons de nous retrouver le soir pour aller prendre un verre ou écouter de la musique.

 La Havane 1-7

Nous voilà donc partis à pied et demandons à un monsieur âgé dans la rue où se trouve le bus pour aller en direction du Central Parque. Il faut prendre le bus P4, cela coûte 40 centavos (en monnaie nationale) pour chacun. Je lui dis que nous n’avons que des pesos convertibles et il fouille au fond de ses poches et me tend un peso cubain, ce que bien sûr je refuse. Il insiste tellement que j’accepte. Au moment où je prends l’argent, il se baisse et trouve à ses pieds un peso de la même valeur, incroyable !!! Apparemment, les cubains sont des gens très disponibles qui aiment échanger quelques mots avec les touristes. Je lui dis qu’il devrait jouer à la loterie et moi je garde précieusement au fond du sac à dos mon « peso de la suerte » (peso porte-bonheur).

La Havane 1-8.JPG

Comme Stef veut découvrir la ville à pied, nous voilà partis le long de la Zanja Avenue en direction du Capitole. En chemin, nous sommes ébahis par le nombre incalculable de vieilles voitures américaines de toutes les couleurs, il y a aussi beaucoup de belles maisons coloniales mais pas mal sont délabrées. La Havane a dû être une ville magnifique au début du siècle dernier. Devant le parc du Capitole, nous rencontrons Augusto, un homme de 51 ans qui est contrôleur de qualité dans la célèbre fabrique de cigares Partagas. Il nous invite à boire un café mais finalement nous prenons le cocktail « Compay Segundo » au Villa’s Bar. Ce serait paraît-il le bar où Compay Segundo aimait prendre un verre. Sur les murs, il y a d’ailleurs des photos de lui et sa guitare y est accrochée. Le cocktail est à base de vin blanc, de rhum, de citron vert et de marasquin. C’est juste délicieux.

La Havane 1-31- Augusto de Partagas

Nous poursuivons notre route en déambulant dans les rues de la Habana Vieja (vieille ville). C’est très agréable, il y a pas mal de galeries de peintures. Nous arrivons à la Plaza Vieja où l’art nouveau côtoie le baroque. La place a été entièrement rénovée, beaucoup de touristes sont attablés en terrasse au soleil.

La Havane 1-37-1- Plaza Vieja.JPG

 Devant la fontaine, il y une exposition en plein air d’animaux peints par de nombreux artistes cubains un peu à la façon des expos avec des vaches peintes que j’avais vues à Salamanque et à Bordeaux il y a une dizaine d’années.

La Havane 1-41-Plaza Vieja.JPG

La Havane 1-47- Plaza Vieja

Nous nous dirigeons ensuite vers l’église orthodoxe russe Santa Clara qui ferme ses portes devant nous. Faut dire que c’est un grand jour aujourd’hui, le Pape rencontre le Patriarche de l’Eglise orthodoxe à La Havane même mais nous ne verrons les images qu’ à la télévision locale le soir.

 La Havane 1-52- Eglise orthodoxe

Direction la Plaza de San Francisco de Asis (Place de St François d’Assise) face au port de La Havane puis nous allons vers la Plaza de Armas (place d’Armes) et son marché de livres et sa brocante où il y a moyen de récupérer plein de pins du temps de la splendeur de l’Union Soviétique. Nous remarquons des chiens errants qui ont une plaque en guise de collier où il est indiqué leur nom mais aussi que ce sont des chiens stérilisés et contrôlés par le bureau d’hygiène ; c’est la première fois que je vois ça dans nombreux voyages.

 La Havane 1-84

Nous remontons la rue Obispo qui est une rue piétonne bien animée et décidons de prendre un verre au Bar Vinales. Il s’y produit un bon groupe de musique cubaine autour d’Armando Fernandez qui soi-disant a joué avec toute la bande du Buena Vista Social Club. L’ambiance est très joyeuse. Nous achetons le disque pour 12 CUC. Le pianiste Armando, leader du groupe, a 89 ans et joue depuis 65 ans. Je me lance sur la piste de danse avec des cubains adorablement gentils ; c’est un super moment très agréable.

La Havane 1-70- Amaranto Rodriguez.JPG

 

Nous rentrons à pied en déambulant dans les rues et en nous arrêtant pour discuter avec des personnes très sympathiques. Une institutrice nous dit qu’à La Havane, il y a 2 millions de Cubains et un million de policiers. Nous en avons eu la preuve dans la matinée au bar d’état de Compay Segundo où nous avons vu deux inspecteurs venir contrôler la caisse et les comptes.

La Havane 1-73- Avec Amaranto Rodriguez.JPG

 

Bref, une bien belle journée pour découvrir La Havane sous le soleil et le grand ciel bleu. Mais dès que le vent se lève, il fait frisquet. Ça fait un bien fou d’être en tenue d’été. En soirée, nous allons à la cafétéria « Locos por Cuba » à deux pas de notre logement avec Catherine dans la rue San Lazaro. Je prends du poisson avec du riz noir (arroz moro) avec des haricots, des bananes frites et des crudités. Finalement, avec le décalage horaire et la marche de la journée, nous sommes fatigués et remettons à un autre jour la sortie prévue dans un bar.

La Havane 1-85

 

La Havane 1-82

La Havane 1-88

La Havane 1-91.JPG
Hébergement : Casa de Isabel et Luis, La Habana, Vedado

Adresse : Calle H. Upmann, 9B entre Valle y San Martín

Cerca del : Ciné ASTRAL DE INFANTA ou IGLESIA DEL CARMEN

Tel : 0053 7 8788837

Mail : isabelledecuba@gmail.com

Prix : 25 CUC la nuit, 3 CUC le petit déjeuner


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s