Vendredi 19 février 2016 : Coup de cœur pour Trinidad

Trinidad 8-2La nuit a été très difficile pour moi dans notre belle suite. Dans la nuit, je réveille Stef en le grondant car je ne peux fermer l’œil à cause des ronflements et là, le bruit très sonore reprend de plus belle mais ce n’est pas lui qui est la cause de mon insomnie en fait. C’est Ricardo qui se lâche et ronfle de plus belle. De plus, toute la nuit il y a eu un bruit infernal d’une espèce de turbine qui sert à chauffer l’eau en permanence et qui résonne dans les murs. Pour parfaire le tout, je me suis grattée toute la nuit à cause de piqûres de moustiques. J’ai un mal fou à me réveiller ce matin.

 

Le ciel est grand bleu, il y a pas mal de vent et le fond de l’air est frais. Le petit déjeuner est royal avec du jus de mangue frais, des œufs, du jambon, de la goyave fraîche délicieuse, du pain et de la confiture de goyave. Nous quittons cette maison à regret mais d’autres ont réservé la chambre pour 3 jours. Nous partons donc à la découverte d’un autre logement dans la même rue idéalement placée mais tout est plein. On visite les chambres chez le voisin mais elles ne me plaisent pas et c’est super cher pour ce que c’est, faut quand même pas exagérer sur les prix. Nous partons avec nos sacs à dos, Ricardo frappe aux portes des maisons et là, une dame appelle son amie qui a deux chambres à nous proposer. Un peu d’intimité sans ronflement, quel luxe !! Nous y sommes accueillis par un excellent jus de fruit.

Trinidad 8-15

 

Ici, le prix de la chambre est de 25 CUC à 2 plus 5 CUC par personne pour le petit déjeuner. Une fois confortablement installés, nous partons à la découverte de Trinidad à pied. Nous sommes à deux pas du quartier historique. La ville mérite bien son titre de « Patrimoine de l’UNESCO », c’est tout simplement magnifique. Les rues sont pavées, il y a de belles callades et les maisons ont des teintes pastel et sont super jolies. Cela donne un très bel ensemble architectural coloré et harmonieux.

 

La Plaza Mayor est un pur joyau avec ses splendides maisons coloniales tout autour d’un petit jardinet. J’adore !!! Nous sommes tous les quatre sous le charme, on se ballade complètement au hasard, et c’est juste magnifiquement beau. Nous retournons au même restaurant que la veille car il était vraiment excellent et les prix y sont très corrects, les boissons sont autour de 2 CUC et les plats très copieux autour de 5 CUC. Dans cette ville, l’argent semble couler à flots, normal avec les nuits à 30 CUC. Pratiquement chaque maison propose des chambres à louer aux touristes. Sachant qu’un fonctionnaire gagne aux alentours de 60 CUC par mois, il y a là un truc énorme, pas étonnant que nous voyons plein de belles voitures modernes et non datant des années 50 comme partout ailleurs sur l’île.

 

Trinidad 8-41-4

La sieste fait un bien fou à toute la petite bande. L’après-midi ou du moins ce qu’il en reste car il est déjà plus de 17 heures, nous déambulons de nouveau dans les rues de Trinidad complètement au hasard de nos envies et c’est bien sympa. Je suis sous le charme de Trinidad qui me fascine. Deux petites cubaines m’offrent des chips tout simplement. A deux pas de chez nous, il y a une très belle placette, le « Parque Cespedes » près du Grand Hôtel de Trinidad où logent de nombreux touristes qui ne pratiquent pas le même type de tourisme et de rencontres que nous. Autour de cette place, il y a les principaux bâtiments administratifs de la ville dont l’Hôtel de ville.  Toute la jeunesse trinitarienne est là sur la place et aussi tous ceux qui veulent avoir accès au wifi car il y a un spot wifi autour du Grand Hôtel. Je ne me connecte toujours pas et cela me fait un bien fou.

Trinidad 8-77

Trinidad 8-58

Nous rentrons à la Casa prendre notre apéritif du soir à base de rhum bien évidemment. Quelques rhums plus tard, nous essayons le snack « El Rapido » où nous goûtons des pizzas particulièrement insipides à 3-4 CUC chacune, ce qui est génial pour notre budget, et moins agréable pour notre palais. Une dernière petite ballade digestive et nous rentrons vers 22 h 30. J’apprécie la nuit car pour une fois, j’ai droit à un câlin avec mon chéri, pas de ronflements, un matelas moelleux, une température agréable, bref une nuit paisible et récupératrice qui fait vraiment du bien. La vie en collectivité c’est génial mais j’apprécie mon petit confort.

Trinidad 8-41-2

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s