Samedi 20 février 2016 : De Trinidad à Ancon, belle plage des Caraïbes

Trinidad 9-1Ricardo est parti tôt ce matin pour acheter une carte téléphonique et Internet mais dès 8 heures, il y a la sempiternelle queue qui fait partie intégrante de la vie des Cubains. Le petit déjeuner est royal, mention spéciale aux jus de goyave et de mangue fraîches. Puis, séance lavage et séchage sur la grande terrasse au-dessus de la maison. Stef récupère encore des pousses de plantes et des graines à ramener à la maison. C’est au fond de la poubelle des WC qu’il trouvera celles que j’ai jetées au réveil croyant que c’était du papier toilette qui traînait sur le lavabo. J’ai interdiction de toucher au papier mouillé dans lequel sont bien enveloppées les plantes que nous voulons ramener chez nous.

Trinidad 9-6.JPG

Le début de la journée est particulièrement cool. Il fait grand bleu avec un très léger souffle de vent. C’est agréable de prendre son temps, de ne pas speeder et de lire au soleil. Catherine a mis un peu de musique, je me sens bien et reposée, la vie est belle ici du moins pour nous. Les maisons sont particulièrement bien entretenues à Cuba. Dans toutes les casas où nous avons dormi, il y a 1 ou 2 employées qui semblent bosser du matin au soir mais à allure plutôt tranquille. Nous sommes quand même dans les Caraïbes, n’oublions pas mais elles travaillent toute la journée. Les hommes ne semblent pas passer beaucoup de temps dans les logements. En sortant dans la rue, nous découvrons une jeune fille toute de rouge vêtue paradant sur une voiture décorée de ballons. Nous apprenons qu’il s’agit de la fête des 15 ans des les jeunes cubaines ou de la Quinceañera. Ricardo nous apprend que c’est une fête très populaire en Amérique latine. La fête représente le passage de l’enfance à la femme pour la jeune fille qui fête ses quinze ans.

Nous décidons d’aller à la plage d’Ancon, le bus est déjà parti et le prochain n’est qu’à 14 heures. Aussi, nous prenons un taxi collectif pour 2 CUC chacun, soit 8 CUC dans une Lada. Ancon est un endroit très agréable à une quinzaine de kilomètres de Trinidad. Il y a des palmiers, des cocotiers, une très belle plage et une eau couleur bleue turquoise. La mer est plutôt chaude, il n’y a quasiment pas de vague. Je trouve quelques bouts de récif corallien sur la plage. Une dame m’offre de beaux coquillages et me dit que les Cubains profitent du bus des travailleurs de l’hôtel pour se rendre à la plage depuis Trinidad car le bus normal est trop cher.

 

Nous nous installons à l’ombre d’un palmier et passons un super moment sur le sable. Bien sûr, très vite j’ai la bougeotte ; aussi je pars pour une double ballade dans les deux sens sur la plage  et je me régale.

Trinidad 9-43-2

 

Trinidad 9-36

 

Trinidad 9-52

Nous rentrons à Trinidad vers 15 heures toujours en taxi collectif. Le soleil a bien cogné et j’ai un bon coup de soleil sur les épaules pris en me baladant sur le sable chaud. Nous retournons à notre restaurant préféré manger quelques crevettes et une salade accompagnée d’un bon mojito. Puis, nous prenons le café dans une dulcería (salon de douceurs) pour y goûter une pâtisserie. De retour à la maison, je pars acheter des cartes postales et quelques timbres. La postière m’offre un timbre philatélique en souvenir et me présente toute sa collection. Un truc à savoir, si vous envoyez des cartes postales de Cuba, pensez à les mettre dans une boite postale à la poste directement. Et même cette précaution ne vous assurera pas de leur arrivée en France. Nous en avons écrit une douzaine et seulement 8 sont arrivées 2 mois après. Surprise en arrivant dans la chambre, le lit que j’avais pris le temps de faire le matin est revu à la cubaine avec de « beaux cygnes » en guise de couverture.

Trinidad 9-56

 

Trinidad 9-59Pendant que les copains font la sieste, je vais au Parc Cespedes que j’aime bien. C’est toujours aussi animé et il y a la musique à fond. De jeunes cubains dansent sur une sorte de musique mélange de rap et de salsa. C’est étonnant et très sympa. En face de moi, une très jolie petite fille de 1 an fait ses premiers pas de danse. La petite cubaine me fait un grand sourire et danse devant moi. Elle est vraiment mimi et son sourire est craquant. Pendant ce temps, les touristes sont toujours aussi affairés à envoyer des textos rassurant à leurs amis de métropoles grâce au wifi qu’on peut avoir sur cette place. Cela ne me tente toujours pas.

 

Je rentre à la maison lire mon premier livre de vacances « Le confident », un très beau livre d’amour filial et de folie et j’ai grand plaisir à me plonger dans ma lecture. Je retrouve mes amis dans le patio en train de prendre l’apéro du soir puis nous sortons en ville prendre un verre dans un bar près de la Plaza Mayor toujours aussi belle de nuit. Autour de la place, il y  a pas mal d’animation, de la musique et le rhum coule à flots sur les marches. Les autres rues sont calmes, personne n’ayant vraiment faim, nous rentrons tranquillement en nous arrêtant un moment devant le restaurant colonial « tout de rose vêtu » où joue un jeune orchestre de jazz. La chanteuse a une belle voix jazzy et c’est vraiment agréable d’entendre toutes ces notes mélodieuses qui s’envolent dans la nuit. Nous habitons à 2 pas de ce bar et c’est donc au son de cette musique toute douce que je m’endors.

Trinidad 9-64


2 réflexions sur “Samedi 20 février 2016 : De Trinidad à Ancon, belle plage des Caraïbes

    1. Bonjour Patrice, nous avions payé environ 1000 euros le billet Marseille Madrid Panama La Havane mais nous nous étions pris juste un mois avant, avec Iberia Ailines, vous trouverez surement mieux comme tarif. Pour le budget on avait prévu 60 euros par jour à deux, sachant qu’une chambre coûte entre 25 et 30 euros la nuit petit déjeuner compris pour 2. Sur un des articles à propos de l’itinéraire, coups de coeur, j’ai mis tous les tarifs des chambres, et aussi des transports, le plus intéressant étant le taxi collectif, souvent quasiment le même tarif que les bus mais ils viennent vous chercher à votre hôtel et vous déposent aussi à la prochaine guest house, ce qui est bien sympa, en tout cas j’ai hate d’y retourner, Cuba a été un de nos voyages coups de coeur

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s