De Mae Sai à Chiang Saen, sur la route de l’opium, jour 7 du périple, août 2012

DSC00579La journée commence par l’achat de brioches et de yaourts au 7-eleven et nous prenons le taxi-bus en direction de Chiang Saen. En chemin, il y a de belles maisons en bois à foison, des rizières et encore un check-point. N’oublions pas que nous sommes tout près de la Birmanie et la police veille aux clandestins. Plusieurs Birmans qui nous accompagnaient dans le bus sont sommés de descendre faute de papiers d’identité à jour. Les policiers ne nous demandent pas les nôtres, faut dire qu’avec nos têtes d’européens, on voit tout de suite que nous n’essayons pas d’entrer illicitement dans le pays. C’est inouï en étant si près de la frontière car nous pourrions très bien avoir des substances illicites dans nos sacs à dos.

 DSC00590

Petite halte au « Hall de l’Opium » à Sop Ruak dans un environnement ultra verdoyant. C’est un musée insolite très moderne où l’on pénètre à l’intérieur par un long tunnel où les bas-reliefs sur le côté illustrent les hallucinations dues aux drogues diverses. C’est vraiment surprenant comme entrée de musée. Nous débouchons dans une pièce où sont exposés les pavots de leur nom latin « Papaver somniferum », une très belle fleur d’où était incisé l’opium. Une vidéo nous explique pourquoi le Royaume de Thaïlande a décidé d’éradiquer cette culture. Dans les pièces suivantes, il y a la reconstitution d’un bateau de la Compagnie des Indes, des panneaux explicatifs sur l’histoire de la culture de l’opium, des fumeries, sur la guerre de l’opium, une salle avec de magnifiques pipes à opium bien sûr et une autre avec des explications sur la législation en matière de narcotiques. C’est une très belle expo, la muséographie est originale et c’est superbe.

 

A la sortie, nous marchons jusqu’au point appelé « Triangle d’Or », un point mythique qui correspond exactement à l’endroit où se rencontrent la Thaïlande, le Laos et la Birmanie. Ca ne casse pas des briques, faut être honnête mais c’est très plaisant. Nous sommes quasiment les seuls touristes. Nous poursuivons notre route vers Chiang Saen dans un bus où le chauffeur a son enfant en bas âge debout à côté de lui sans être attaché ; la ceinture de sécurité est ici purement décorative. Cela leur paraît normal.

DSC00612 

Chiang Saen se découvre au milieu de tas de vestiges archéologiques en brique car c’était la capitale d’un royaume dont les origines remontent au Xè siècle. Après avoir mangé au bord du Mékong (en soulevant les couvercles des marmites car ici pas de carte en anglais et nous ne savons pas ce qui s’offre à nos papilles inquiètes), nous passons l’après-midi à déambuler au hasard des rues. Le Mékong est impressionnant par sa couleur marron et la largeur de son lit. Nous nous promenons au milieu des barges thaïes, birmanes, chinoises et laotiennes. Nous assistons au chargement des barges à dos d’homme dans la gadoue.

 DSC00614.JPG

DSC00638Nous découvrons aussi que la pétanque est ici un sport national. Le terrain de boules est très animé. Ici, on joue pour de l’argent et le score est indiqué sur un panneau en bois avec des billes de couleur. Nous assistons aussi à la visite officielle d’un dignitaire chinois sur le port. Il se met à pleuvoir et les parapluies sortent de partout, ils s’ouvrent sur les vélos, les scooters, etc… Un truc inimaginable pour nous. Nous profitons de nous mettre à l’abri pour boire un pot.

DSC00648

 

 

Le soir, nous découvrons un excellent petit restaurant au marché de nuit ; Stef opte pour des boulettes de porc aux noodles et moi pour un wok de légumes bien frais avec des petits pois et des champignons pour un prix dérisoire de 80 baths, soit 2 euros à nous deux boissons comprises.

 DSC00623

Une dernière petite ballade le long du Mékong avant de décider après hésitation que nous ne le descendrons pas jusqu’au Laos. Cela nous ferait arriver trop tôt à Luang Prabang où nous comptons nous rendre plus tard. Le problème est que si nous sortons de Thaïlande, nous n’aurons droit qu’à un visa de 15 jours au retour et nous aurions des soucis à la sortie vu les dates.

DSC00631

 DSC00632

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s