De Sukhotai à Khon Kaen, jour 12 de notre voyage en Thaïlande du nord

Garden-House-SukhothaiVu que j’ai encore passé une très mauvaise nuit, je suis debout dès 6 heures du matin et fin prête à quitter Sukhotai que j’ai adoré dès 7 heures. Le déjeuner pris au « Garden House » est juste royal, un très bon thé avec un grand bol de yoghourt maison et un énorme pancake à l’ananas, ce qui a le don de me requinquer. Notre moyen de locomotion est étrange, ce n’est pas une moto mais pourtant ça y ressemble : imaginez une moto à l’arrière qui pousserait une carriole devant et un pilote qui se prend pour Fangio !

 

 

Arrivés avant 8 heures du matin à la gare routière, nous assistons encore au protocole de l’hymne national ; aujourd’hui, c’est l’anniversaire de la Reine qui a autour de 80 ans, aussi une ferveur particulière se dégage dans l’atmosphère. Les Thaïs sont très fiers de leur royauté et quasiment dans chaque ville que nous traversons, il y a des portraits, des monuments à la gloire de leur Roi et Reine ou des portraits décorés d’offrandes.

 DSC00815

Notre bus est très kitsch avec des sièges à fleurs avec un liseré jaune, un plafond capitonné bleu Roy et de petits rideaux couleur violet. Il est digne des années 80. Cette fois-ci nous ne prenons quasi personne en chemin, je peux dormir 2 bonnes heures d’affilée et le trajet entre Sukhotai et Khon Kaen dure quant à lui près de 6 heures 30. Le paysage est luxuriant, on voit des rizières bien sûr, mais aussi des champs de canne à sucre. Notre route longe de nombreux parcs nationaux dans une région très verte et vallonnée où il y a de nombreuses stations de villégiature où il doit faire bon se reposer. La route est plutôt longue et le chauffeur conduit de manière très saccadée, il roule même à 20, 30 kms heure dans les descentes et elles sont fort nombreuses.

 

Nous arrivons à Khon Kaen, une ville universitaire, c’est la 4ème ville du pays. Munis de notre adresse de réservation, nous galérons pour trouver l’hôtel réservé via le site Agoda. Nous finissons par trouver son avenue, la Srichai Road mais au final, l’hôtel se trouve à l’extérieur de la ville. Rien ne correspond à l’adresse que nous avons. Nous en prenons un autre en ville car il fait plus de 34 degrés, on suffoque au soleil avec les sacs à dos et c’est dimanche, il y a peu de monde dans les rues pour nous renseigner. Encore une fois très peu de gens parlent anglais. Nous posons nos sacs  au « Grand Leo », un hôtel du centre-ville. La nuit est à  380 baths, la piaule pas terrible mais c’est propre et il y a la télé, ce qui ravit Stef qui  pourra regarder l’équipe de France en finale des jeux olympiques.

 DSC00819

Nous passons devant un temple et son « Arche de Noé » où les gens font des offrandes et brûlent de l’encens. Nous allons au « Central Plazza » ou le Nouveau temple de la consommation. Toute la ville est réunie là, dans ce grand centre commercial hyper moderne sur 5 étages. A l’entrée, il y a des arbustes taillés en forme de dinosaures. Nous sommes étonnés par le nombre de coques d’i-phones que l’on peut trouver. Certaines sont adorables et j’ai failli craquer mais je reste raisonnable. Il y a plein de fric ici à Khon Kaen. C’est ici aussi que nous rencontrons les premiers laissés pour compte du voyage en la personne d’un couple qui a pour toit une vieille carriole

 DSC00820

Les banques sont toutes ouvertes le dimanche et nous voyons plein de gens trimballer des liasses de billets. Nous essayons de manger à l’étage réservé à la restauration. Les gens font la queue, notamment pour les sushis qui semblent être à la mode mais nous trouvons que les prix sont exagérés. Aussi, nous terminons notre journée attablés sur un trottoir à manger du riz et du poulet accompagnés du célèbre bouillon à la viande. De retour à l’hôtel, nous ne verrons pas la finale du handball tant espérée mais celle de basket entre les Espagnols et les Américains. Eh oui, la France n’attire pas les foules thaïlandaises en matière d’audimat.

Demain, nous essaierons de voir comment nous rendre au Laos car apparemment il y a des lignes de bus qui vont jusqu’à Ventiane et il y aurait même d’après notre guide, une ambassade du Laos ici. Et nous avons besoin d’un visa.

 

Hébergement à Khon Khaen : Grand Leo Hotel, bof mais propre

Prix : 380 baths, environ 10 euros à 2 en 2012

Adresse : Sri Chan Road, 40000 Khon Kaen


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s