De Khon Khaen à Vientiane (Laos) jour 13 du périple

DSC00820-2Après pas mal d’hésitation, nous décidons de partir pour Vientiane au Laos en prenant notre visa au Consulat du Laos vu que le bus ne part pour la capitale qu’à 15 h15. Nous partons donc à pied de la gare routière pour une marche de plus de 3 kms avec nos sacs à dos jusqu’au Consulat. Zut, il est fermé, décidément pas de chance, la journée commence mal : pas de bus pour le Laos le matin, mauvais déjeuner car j’ai cru acheté de la brioche sucrée et en fait il s’agissait d’une brioche à la saucisse, beurk, j’ai tout recraché. Nous attendons quelques minutes devant le consulat désespérément fermé pour cause de jour férié en Thaïlande (n’oublions pas l’anniversaire de la Reine tout de même et vu qu’il est tombé un dimanche, leur technique bien sympathique est d’offrir le lendemain un jour férié aux habitants). Mais par miracle, une personne nous fait signe d’entrer par une porte latérale à l’arrière.

DSC00835

Super accueil, nos premiers Laotiens sont plutôt sympathiques. Et quelques 20 minutes plus tard, nous voilà avec nos passeports joliment décorés d’un beau visa de tourisme valable deux mois pour la somme d’environ 35 euros chacun. Nous sommes ravis, il est 10 heures du matin et nous avons encore près de 5 heures à traîner devant nous. Retour à pied vers la gare routière et on s’installe une bonne heure dans un cyber-café très confortable avec des sièges en simili cuir verts. J’en profite pour mettre à jour mes mails et donne des nouvelles à la famille.

 

DSC00833Puis nous allons vers le lac de Khon Khaen en tuk-tuk. Il fait pas loin de 32 degrés. Dans le parc au bord du lac, nous observons les joueurs de pétanque avec qui on échange quelques mots et Stef leur fait goûter une de ses cigarettes roulées. Ils ont l’air de l’apprécier. On marche à l’ombre le long du lac et on va dans un restaurant dont la terrasse surplombe le lac. Personne ou presque ne parle anglais ou c’est carrément du charabia. La preuve, je demande du thé, et on m’amène une tasse d’eau bien fumante. Le repas n’est pas terrible mais le spectacle est ailleurs. En balançant une ou deux asperges pas vraiment cuites dans le lac, voici une colonie d’énormes poissons voraces, des poissons-chats essentiellement et des carpes qui viennent à notre rencontre. C’est un véritable plaisir de leur envoyer de la nourriture dans le lac. Nos voisins de table semblent y trouver plaisir également et leur lancent des morceaux.

 

DSC00837

Ne trouvant pas de moyen de locomotion pour revenir à la gare routière, nous faisons le trajet à pied sous la chaleur assez forte. En attenant notre bus, nous sympathisons avec un jeune laotien. A l’arrivée à Vientiane, il téléphonera à ses cousins qui parlent français et ceux-ci nous amèneront en voiture dans le quartier des hôtels. Le bus n’est pas très confortable mais la clim fonctionne, ce qui est une bonne chose. Il était surchargé de paquets en tout genre et on s’arrête en chemin pour en charger d’autres sous la houlette de la femme du chauffeur et de celle du contrôleur qui ont l’air de régenter un beau trafic entre les deux pays. Nous arrivons au poste frontière de nuit et je suis toute émue de passer sur le Pont de l’Amitié.

 

DSC00837-5Apparemment, les Laotiens ont l’air plus gentils et plus tactiles que les Thaïs. Première surprise en arrivant au Laos, il y a plein de noms en français comme « Rue », « Centre de protection des plantes », « Tailleur », etc.. Vientiane la capitale a l’air bien calme comme ville. Avec un peu de mal, nous trouvons notre « Guest House », la « Mali Namphu Guest House » où il y a un très bon accueil et un personnel souriant et dévoué. L’hôtel est très agréable autour d’un patio et d’un jardin avec bien sûr des orchidées. C’est la plus belle chambre que nous ayons eue jusqu’à présent avec un lit king size, un vrai bonheur. Il n’est pas loin de 21 heures mais capitale oblige, tout est encore ouvert. Ce n’est pas comme dans le nord de la Thaïlande. Au dîner ce soir, des rouleaux de printemps pour moi et un porc  à l’aigre douce pour Stef qui se régale avec une « Berlao » ou bière laotienne. Nous faisons une petite balade le long du Mékong que nous avons plaisir à retrouver avant de retourner à l’hôtel.

DSC00837-6.JPG

 Hébergement : Vientiane, Mali Namphu Guest House

Adresse : 114 Pangkham Road – Vientiane

Prix : 28.000 lakhs, 28 euros, petit déjeuner inclus

Excellent hôtel, bien situé près de la place de la Fontaine

Excellent accueil, lavage linge possible, joli patio, belles chambres

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s