De Nakon Ratchasima à Nang Rong

Jour 20, Lundi 20 août 2012

Nous prenons un déjeuner royal au Rich Hotel sous forme d’un grand buffet avec beaucoup de choix allant du sucré au salé et des œufs de toutes sortes. La chance est avec nous ce matin, un tuk-tuk nous amène à la gare routière et là un vieux bus déguenillé nous attend. Nous partons plus tôt que prévu et 2 heures plus tard, nous débarquons à Nang Rong au Nord Est de la Thaïlande.

dsc01127

A peine descendus du bus, on nous saute littéralement dessus pour nous proposer un taxi mais vu les prix demandés pourtant pas bien élevés si on les transforme en euros (100 baths), nous refusons. Quelle mauvaise idée, ce n’est pas loin de midi, il doit faire un peu plus de 30 degrés et dans cette ville il n’y a aucun tuk-tuk qui circule. Nous marchons donc sur une grande avenue en plein cagnard pendant près de 3 kms en se trimballant les sacs à dos. Dans les deux guides, nous avions repéré une Guest house qui nous plaisait bien et les indications pour s’y rendre sont parfaites.

 

Nous découvrons un lieu absolument charmant, c’est un  havre de paix avec là encore un très beau jardin en bordure de rizières. Il s’appelle le « P. California Inter Hostel » et franchement allez-y malgré la marche d’approche. L’accueil est sympa, ici tout le monde parle anglais, ce n’est pas comme dans la ville. Nous pouvons même déjeuner sur place avec un très bon « Thaï Pak », des nouilles chinoises sautées avec du porc ou du poulet et des légumes. Dans le jardin, les coléus sont géants, il y a de beaux bougainvillées en pot,  et des bananiers qui ont des régimes de bananes prêts à être cueillis.

dsc01131

 dsc01138

Nous décidons d’aller faire le tour des temples de la ville et de traîner au hasard car aujourd’hui il n’y a pas de scooters ou de vélos disponibles. Ce sera pour demain, on met donc une option sur un scoot. On commence la ballade par le marché de gros. C’est toujours aussi impressionnant de voir des kilos de légumes sous sac plastique être transvasés d’un camion à l’autre. Les haricots verts font au moins 60 cm de long. Dans ce quartier, les maisons à étage en bois sont magnifiques. Nous nous trouvons à la sortie des écoles. Les enfants sont hyper souriants et portent tous un uniforme. Les jeunes filles semblent toutes avoir la même coupe de cheveux, au carré.

 

Dans les temples, il y a plein de chiens en liberté. Petite séquence rasage pour Stef et avant de rentrer, visite d’un dernier temple assez ancien et d’une mare aux poissons-chats. De retour à la guest house, nous prenons un pot et rencontrons un groupe de 4 jeunes français adorables et d’une allemande prénommée Kora avec qui nous passons toute la soirée à refaire le monde. Le curry à l’ananas, je suis fan… Hum, délicieux.

 

Le patron de la guest house est aux petits soins avec tout son petit monde. Il nous explique qu’avant il vivait à Bangkok qu’il a quittée pour une vie plus saine, moins polluée, avec moins de besoins,c’est tout ce dont nous rêvons avec Stef. Il a même vécu à Nîmes et est rentré en Thaïlande en stop il y a 40 ans en traversant toute l’Europe. La soirée est sympa et puis tout à coup, le « boss » nous explique qu’ici il y a un couvre-feu et tout le monde va se coucher un peu avant 11 heures du soir. La soirée était toute tranquille avec une température toute agréable, bref il y avait de la douceur dans l’air.

Hébergement : P. California Inter Hostel, 4 nuits

que des +++ le clou du voyage, mention spéciale pour les pancakes et les repas,

2600 baths pour 4 nuits, soit 52 euros à 2


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s