Angkor, Cambodge : une journée fabuleuse parmi des trésors patrimoniaux

siem-reap-6-5Rendez-vous à 8 h 30 pour partir pour le Petit tour d’Angkor en tuk tuk après un petit déjeuner à la française assorti d’un excellent thé au jasmin. Le chauffeur nous laisse devant l’entrée principale du site, au Temple d’Angkor Vat qui est le temple le plus connu. Nous empruntons la chaussée principale de 350 mètres de long qui franchit une douve. Une montgolfière domine le ciel ; à l’entrée il y a bien évidemment des nagas à tête de cobras comme souvent dans l’architecture khmere. Ce sont avant tout des génies protecteurs. On avait déjà rencontré cette architecture particulière dans notre voyage en Thaïlande.

siem-reap-6-27

Et qui voyons-nous parmi les milliers de visiteurs déjà présents sur le site  ? Le couple de canadiens avec qui nous avions sympathisé lors de notre voyage d’Ho Chi Minh à Siem Reap. Après des salutations fort amicales, nous nous dirigeons vers les galeries des bas-reliefs où de grands panneaux sculptés illustrent une bataille où des centaines de soldats sont mis en scène.

Au milieu des pierres, on croise nos premiers singes cambodgiens. Visiblement ici il y en a beaucoup moins qu’en Inde où nous étions l’été dernier. Partout, on croise énormément de monde et surtout des chinois qui ont un comportement sans gêne en bloquant les passages car ils se prennent en photo avec des perches à selfie devant quasiment chaque pierre.

siem-reap-6-34
Angkor Vat

siem-reap-6-53

siem-reap-6-64Deuxième étape de la journée : Angkor Thom. C’est l’une des plus grandes cités khmeres et a été fondée au XIIè siècle. Nous entrons par la Porte sud qui jouxte une allée de 54 statues. Les personnages de gauche sont des Dieux, ceux de droite qui grimacent sont les démons.

siem-reap-6-68

siem-reap-6-71Les portes de près de 23 m de haut portent une tour sculptée sur 4 faces aux 4 points cardinaux. De là, nous nous rendons au Bayon tout prés qui est une construction religieuse parmi les plus énigmatiques au monde. C’est le dernier des grands temples construits à Angkor. La plupart des tours sont des tours sculptées de visages sur les 4 faces. Des moines apportent une touche de couleur au milieu de toutes ces pierres.

siem-reap-6-99

siem-reap-6-130En route vers la Terrasse des Eléphants, nous rencontrons un singe chapardeur qui a grimpé sur un scooter et est très affairé à ouvrir un sac pour en déballer le contenu. La terrasse est longue de plus de 300 mètres. Il y a des lions atlantes qui supportent les fondations de la terrasse.

siem-reap-6-155

siem-reap-6-185Nous avions rendez-vous avec notre chauffeur au parking où il y a plus d’une centaine de tuk tuks , mais vu le nombre nous mettons plus d’une demi-heure à le repérer. De là, nous partons pour le temple suivant qui s’appelle Ta Keo. C’est un temple montagne entièrement construit en grès et latérite et qui n’a jamais été terminé.

siem-reap-6-187-2

Après un déjeuner assez insipide dans une gargotte située sur le parcours (17 dollars à 2 alors que partout ailleurs on mange à 7-8 dollars maxi par personne, emmenez votre casse-croûte si vous faîtes ce tour), nous poursuivons la route vers le temple suivant qui s’appelle Ta Prohm. C’est mon temple préféré, on se surprend à être un explorateur archéologue à la recherche des temples perdus. Ici, le minéral et le végétal ne font qu’un. Les racines des fromagers (ou kapokiers) et des figuiers ont pris possession de l’espace, de chaque interstice. Les pierres sont enserrées comme si elles étaient dans un étau avec des griffes végétales. C’est la végétation qui décide de tout, la forêt est maîtresse et c’est juste magnifique. J’adore, c’est absolument fascinant et je prends des dizaines de photos de l’endroit tellement c’est féerique et magique. Le tout tient par un pur enchantement car beaucoup de pierres sont de véritables ruines.

siem-reap-6-204

Cet ensemble de temples n’est pas restauré, et en fait c’est ce qui fait son charme. L’Ecole française d’Extrême Orient qui était responsable des fouilles qui a choisi de laisser ce temple dans son état naturel tel qu’ils l’avaient découvert ou presque puisqu’il a fallu mettre des étais un peu partout pour protéger le lieu. Une inscription sur le Ta Prohm indique que 12 640 personnes servaient dans ce seul temple. Elle rapporte aussi que plus de 66 000 fermiers produisaient plus de 2 500 tonnes de riz par an pour nourrir la multitude de prêtres, de danseuses et d’ouvriers du temple.

siem-reap-6-213-2

Avec les perruches qui volent de branche en branche, on a vraiment l’impression d’être dans la jungle. Les arbres ont poussé entrelaçant les pierres de leurs racines. Partout il y a de gros blocs et ce qui est étonnant, c’est qu’on croise des gravures sur certaines d’entre elles à même le sol. On jouerait presque à l’archéologue. L’arbre devient parfois le support du monument. Vraiment, je me régale, j’aimerais y passer toute la journée. Une chose est sûre, si je reviens à Angkor je reviens ici, je m’en fais la promesse au fond de moi tellement j’aime cette atmosphère envoûtante.

Notre petit tour d’Angkor continue à Banteay Kdei par un petit temple couleur ocrée de la fin du XIIè siècle.  Youpi, on a semé les chinois, très peu de touristes sont encore là et du coup nous profitons des lieux. Ce petit temple bouddhiste est lui aussi magnifique dans un autre style.

siem-reap-6-216

Pour terminer la visite, nous allons au Prasat Kravan qui est un temple bâti au tout début du Xè siècle avec ses cinq tours construites en brique. Ce temple est dédié à Vishnou. Nous sommes ravis de notre journée à nous ballader parmi toutes ces pierres venant du passé. Un rêve à l’état pur s’est réalisé, il y a tellement longtemps que je voulais venir ici. Nous voilà maintenant de retour à Siem Reap. Une douche, un rafraîchissement car nous sommes bien moites. Il fait très chaud mais dans la forêt c’était tout à fait supportable.

siem-reap-6-216-7

De retour à la guest house, nous rencontrons 4 français étonnants, 3 basques dont l’aîné a plus de 70 ans et voyage depuis plus de 40 ans en sac à dos. C’est une joyeuse bande comme savent l’être les Basques. Respect pour ces voyageurs à forte personnalité. Une très belle rencontre a lieu également avec Sabine, une niçoise de 40 ans que j’aurai plaisir à revoir et qui vient de se sortir d’un cancer grâce à un produit ayurvédique à base de plantes, une bien belle histoire qui fait chaud au cœur.

Pour terminer la journée, nous allons au marché. En Asie, presque tous les marchés se ressemblent mais j’ai toujours plaisir à m’y ballader. On prend une bière et un jus d’ananas en ville. Stef réalise alors que partout ailleurs la bière est à 0.50 $ le verre. Je demande le wifi et bonne idée car mon amie Camille est arrivée de Bangkok il y a quelques heures. Elle vient de faire un voyage de 2 mois en Asie et nous avons hâte d’en savoir plus. On la retrouve et nous allons chez Helen notre petit restaurant préféré où les green et red curries sont juste délicieux.

siem-reap-6-219

On finit la soirée en ville du côté de Pub Street, le quartier le plus animé mais aussi le plus bruyant de Siem Reap. On boit un verre, n’oublions pas que la bière est à 0.50 dollars la pinte. En ville, on trouve même des hamburgers de crocodiles, ce que nous n’essaierons pas même si nous savons qu’il y a un élevage de crocodiles juste à côté de notre guest house. Petit tour au marché de nuit et on rentre se coucher bien énervés car Trump a gagné les élections et cela nous gâche la fin de la soirée. Tous les gens que nous croisons sont comme hébétés et sous le choc. Je vais sur Facebook et là je ne vois que des messages d’amis inquiets pour le futur.

Mercredi 9 novembre 2016, Angkor

 

Hébergement : Lovely Guest House, Siem Reap

Adresse : Street 21, Wat bo area, Siem Reap

Tel 012717228

Contact : jawina2002@yahoo.fr

Commentaire : super endroit, très sympa, propre, calme, belles chambres, coin sympa pour rencontrer d’autres voyageurs, service de navette gratuite pour l’aéroport

Prix : 14 euros la nuit à 2


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s