Siem Reap et ses champs de lotus (Cambodge)

siem-reap-8-1Nous venons de passer 3 jours à visiter les magnifiques temples d’Angkor et franchement c’était juste génial mais aujourd’hui on a décidé de se faire une journée hyper tranquille et se la couler douce avant de changer d’endroit. Du coup, on ne s’affole pas vraiment pour se réveiller, ça fait un bien fou pendant les vacances. Camille est partie de son côté faire les temples à vélo, circuit qu’on a fait 2 jours auparavant.

On décide de faire une ballade autour des villages alentour. Nous prenons un tuk tuk et pour 12 dollars à 2, nous partons pour un tour de 2 H 30. En chemin, le chauffeur fait le plein dans une boutique où l’essence est vendue dans des bouteilles. On descend plein sud en suivant la rivière pour nous rendre jusqu’à la ferme aux lotus Samatoa. Les champs de lotus sont à environ 8 kms de Siem Reap puis on voit des rizières de tous les côtés, il y a même des euphorbes géantes.

siem-reap-8-3

 siem-reap-8-5

siem-reap-8-21

Le chauffeur de tuk tuk nous laisse au bas d’une colline où est bâti le temple Wat Krang Phnom Kron. La montée jusqu’au sommet est rude car il fait plus de 30 degrés et le soleil tape fort au zénith. Mais le chauffeur nous a offert des bouteilles d’eau bien fraiches au départ de la ballade et c’était une super idée ma foi. Le temple en lui-même n’est pas vraiment beau mais la vue d’en haut sur le Lac Tonlé Sap et sur les villages environnants mérite largement le détour et l’effort. On voit les villages de pêcheurs flottants au bord du lac et il y a des bateaux qui circulent partout entre les canaux.

 

 

Nous allons jusqu’à l’embarcadère qui est aussi le point de départ des bateaux pour Battambang où nous n’irons pas finalement. On apprend que la compagnie de bateaux appartient aux Coréens, ce qui explique semble-t-il la montée des prix sur le billet.

siem-reap-8-36-3

 Sur le chemin du retour vers Siem Reap, Stef voit le panneau indiquant une ferme aux crocodiles et demande au chauffeur que nous y fassions une petite halte. Nous choisissons de ne visiter que la boutique où il y a tout un assortiment des sacs en peau de croco mais aussi de serpent ou de raies. Les vendeuses qui sont fort nombreuses vu le nombre de visiteurs veulent toutes s’occuper de nous. On me propose une réduction de 40 % sur le prix indiqué mais franchement, que ferai-je d’un sac en croco ? Pour la petite histoire, sachez tout de même qu’un sac coûte entre 400 euros (une pochette) et 1500 euros suivant la taille du sac. Ceux qui sont de couleur rouge sont plutôt séduisants mais je n’ai pas droit de prendre des photos.

siem-reap-8-44 

Nous repartons et finalement nous arrêtons à la ferme aux lotus Samatoa qui était notre idée de départ. C’est une entreprise éthique éco-responsable qui emploie 30 fermiers, des ‘spinners ». Ce sont les fileurs et il y a aussi des employés qui tissent. Les lotus sont des plantes extraordinaires puisque rien ne se perd ni ne se jette. Une employée nous montre comment elle coupe les tiges et récupère les fils qui seront tissés dans un second temps.

siem-reap-8-13 

Les fleurs sont utilisées pour décorer les temples. Les graines se mangent et équilibrent le corps, on peut également faire du thé et la plante permet d’oxygéner son environnement. En 2012, ils ont obtenu un prix de l’Unesco qui a reconnu l’excellence de leurs produits et la manière de respecter l’environnement.

 siem-reap-8-50

De retour à la guest house, j’observe les crocodiles qui vivent à 2 pas de là derrière une palissade. Après une petite sieste, on va au marché pour acheter 2 tee-shirts pour Stef et un éléphant peluche pour Antoine. Il y a plein d’animation autour de la rivière. Il faut dire que la fête de l’eau qui dure 3 jours se prépare. Les entraînements des régates ont démarré. Les abords de la rivière sont festifs et je m’amuse à faire des portraits d’enfants.

 siem-reap-8-55

siem-reap-8-60

siem-reap-8-67

siem-reap-8-69

siem-reap-8-78Vers 17 h on se rend à la pagode Wat Bo qui est 2 rues plus loin. Un jeune moine appelle les autres moines à la prière. On fait le tour du jardin où je ramasse des fleurs de frangipanier, arbre que j’ai découvert en Inde et dont j’aime toujours autant son odeur suave et envoutante. Nous rencontrons Camille dans le parc, elle a eu la même idée que nous, à savoir venir écouter les moines se répondre en chantant par la prière. C’est un très beau moment ; installés par terre au fond du temple, nous profitons de l’instant un peu hors du temps. C’est fort et puissant mais nous ne voulons pas déranger, alors on ne fait que passer un instant.

siem-reap-8-82

De retour à la guest house, nous prenons l’apéro avec nos amis basques toujours aussi enthousiastes. Nous finissons la soirée dans un excellent restaurant où nous mangeons des crevettes grillées, au poivre vert ou du bœuf à l’indonésienne. Après cette soirée très sympa, nos routes se séparent avec Camille qui part le lendemain sur Sihanoukville et nous vers la capitale cambodgienne. Mais on espère se retrouver bientôt pour un autre bout de route.

siem-reap-8-85

 

Siem Reap, Vendredi 11 novembre 2017

 

Hébergement : Lovely Guest House, Siem Reap

Adresse : Street 21, Wat bo area, Siem Reap

Tel 012717228

Contact : jawina2002@yahoo.fr

Commentaire : super endroit, très sympa, propre, calme, belles chambres, coin sympa pour rencontrer d’autres voyageurs, service de navette gratuite pour l’aéroport

Prix : 14 euros la nuit à 2


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s