Croisière sur l’Irrawady de Mandalay à Mingun

Inwa 10-2Je vous emmène à la découverte des capitales royales de Mandalay qui résument à elles seules plus de cinq siècles d’histoire birmane dans un périmètre d’une cinquantaine de kilomètres. Pour commencer la journée, nous prenons notre petit déjeuner avec vue sur les murailles du Palais Royal et ma foi pour démarrer, c’est quand même bien agréable une jolie vue. Nous prenons un taxi pour nous rendre à l’embarcadère des départs en bateau sur la rivière Irrawaddy. Le taxi réservé via l’hôtel coûte plus cher que si on s’était débrouillés tout seul (6000 kyatts, 3.75 euros) mais bon, on peut se l’offrir vu le prix. C’est déjà bien animé autour de nous. De grandes barges se remplissent de sacs de riz.

 Inwa 10-4

Le bureau de réservation des tickets est bien rudimentaire : une table, deux chaises, un cahier où un monsieur note le nom de tous les passagers. Seuls les étrangers prennent le bateau touristique et il faut montrer son passeport. Le bateau quitte le port chaque matin à 9 h 30 pour une ballade très plaisante d’environ une heure de trajet dans ce sens et 40 minutes dans l’autre à cause des courants. Sur le pont, il y a des fauteuils confortables en osier ou des chaises en plastique. Le bateau étant loin d’être rempli à cette saison (en août), nous avons la chance de nous installer sur des sièges en osier. Le fond de l’air est très agréable aujourd’hui et la journée s’annonce chaude et belle.

Inwa 10-6 

Nous voyons quelques villages en bambou sur pilotis en chemin. On rencontre même des vaches qui sont transportées en bateau pour aller d’un champ à un autre sur des petites îles, enfin plutôt sur des bancs de sable avec un peu d’herbe à brouter. Nous apprécions notre croisière sur l’Irrawady et nous arrivons à Mingun, petit village d’environ 1000 habitants avec beaucoup de petites échoppes à touristes tout le long de la rue principale. A peine débarqués à Mingun, les touristes doivent s’acquitter d’un droit d’entrée de 5000 kyatts (3 euros) pour visiter les sites archéologiques.

 Inwa 10-18

Première étape, la pagode Naung Dow Gyi, une pagode toute blanche au milieu d’un écrin de verdure à quelques pas seulement de l’embarcadère. Puis nous arrivons à la Paya Mingun ou Pahtodawgyi plus connue sous le nom de Pagode de Mingun commencée en 1790. Certains diront qu’il s’agit d’un énorme tas de briques, en fait cette pagode aurait dû être le plus grand stupa du monde mais la mort du roi Bodawpaya stoppa le chantier. Par la taille du stupa, ce roi voulait prouver qu’il était un grand bâtisseur, la preuve quand on s’intéresse aux dimensions impressionnantes du stupa inachevé : Chacun des côtés mesure 70 mètres de longueur, ses murs atteignent la hauteur de 50 mètres mais seuls un tiers seulement a été construit. On paraît tout petits juste à côté, n’est-ce pas Stef ?

 

On voit les traces laissées par des séismes importants, le dernier datant de 2012 et les fissures sont bien apparentes sur les façades. Il est d’ailleurs interdit de monter jusqu’au sommet car l’ensemble reste fragile. La vue sur le fleuve est splendide depuis la terrasse supérieure.

 

Inwa 10-20A quelques pas du stupa inachevé, nous traversons le jardin très fleuri et ombragé d’une charmante pagode. Stef tombe sous le charme d’un très bel arbre pendant que j’observe de jeunes enfants en train de se régaler de pastèques. Autour de nous, il y a de belles maisons en bois de tek.

 

Inwa 10-29

Nos pas nous amènent alors à la « Cloche de Mingun » soi-disant la plus grande cloche du monde en état de sonner. Elle a été fondue en 1808 et est vraiment très belle, quelques mesures pour se donner une idée de la taille : 90 tonnes, 4 m de hauteur, environ 5 mètres de diamètre.

En poursuivant la promenade, nous arrivons à une pagode magnifique et toute blanche, la Pagode Hsinbyume édifiée en 1816 à la mort de la femme du roi, oh ça me rappelle une autre histoire en Inde, pas vous ? Elle est très très belle et il est difficile de la regarder en face car le soleil s’y reflète dessus et là on commence à sérieusement cramer car le soleil est au plus fort. Ses sept terrasses concentriques représenteraient les chaînes de montagne qui entourent le mont Méru si cher aux bouddhistes.

Inwa 10-33

 

Devant la pagode toute blanche, nous rencontrons un étrange attelage, c’est un taxi tiré par des bœufs. Nous poursuivons la ballade dans le village où l’unique médecin donne des soins gratuits (par ordre d’importance) aux moines, nonnes, personnes de plus de 70 ans, femmes enceintes et pauvres.

Inwa 10-36

 

Des jeunes gens jouent au billard et plus loin à un karom géant. Nous prenons un pot dans un bar et là il est déjà temps de rentrer au bateau qui repart à 12 h 30 vers Mandalay. En chemin, nous nous arrêtons devant deux ruines archéologiques qui semblent être les restes de deux chinthes géants en brique et stuc aussi grands que des maisons. Ces gigantesques chimères gardaient l’entrée du stupa inachevé.

 

Le retour en bateau est très agréable, le vent souffle sur mon visage et je m’endors. Pendant ce temps, Stef profite de ce temps mort pour préparer la suite du voyage dont nous n’avons toujours pas fait l’itinéraire. Après discussion, on décide d’aller à Moniwa. En sortant du bateau nous prenons un nouveau moyen de locomotion, le trickshaw pour nous rendre à la gare routière et voir les prix et horaires de bus pour la prochaine étape. On achète le ticket de bus (3000 kyatts chacun, 2 euros) pour le surlendemain.

 Inwa 10-44

De là, nous rentrons à pied à l’hôtel en passant par le grand marché où nous achetons de délicieux samossas aux herbes et fromage (400 kyatts les 8, 25 centimes le repas). Il est 14 h 30, au choix, sieste, lessive ou lecture.

Inwa 10-51 

En fin d’après-midi, nous cherchons un chauffeur dans la rue pour nous amener le lendemain en excursion aux villes royales. Puis nous nous balladons le long des murailles  et vers 19 heures il y a un spectacle aquatique avec des jets d’eaux qui changent de couleur sur la musique de Boney M, c’est plutôt assez réussi au niveau lumières.

Inwa 10-53 

Nous retournons au même restaurant que la veille, le Rainforest et là surprise, nous y retrouvons Julia une jeune ukrainienne rencontrée quelques jours avant et avec qui nous passons une agréable soirée. Les plats étaient encore meilleurs que la veille, nous nous sommes vraiment régalés. De retour à l’hôtel, il est très difficile de s’endormir car cela fait maintenant près de 24 heures qu’il y a des chants religieux par mégaphone et c’est super pénible. Au moins on n’entend pas les voitures et les scooters qui passent dans la rue devant l’hôtel, restons positifs !!

 

Mandalay, 10 août 2017

 

Hébergement :

Palace View Hotel, prix 19 euros avec le petit déjeuner pour 2 personnes (sur Agoda)

Adresse : 26street between 75 & 76. Mandale, Mandalay, Burma@palaceviewhotelmandalay

tel : +95 9 967 595999

Accueil très sympathique. Très belle chambre, petit déjeuner moyen mais super vue depuis la salle de restaurant juste en face du Palais


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s