Spectacle de marionnettes à Nyaungshwe

De Kalaw à Nyaungshwe,

Après un petit déjeuner encore une fois très copieux, un employé de l’hôtel nous amène au départ du bus que nous voulons prendre pour nous rendre à Nyaungshwe. C’est la ville touristique d’où l’accès au Lac Inlé est le plus aisé. Le trajet coûte 3000 kyatts par personne (1.87 euro) et le bus part à 8 h 30 du centre-ville de Kalaw.  Nous sommes les seuls étrangers à le prendre et l’on se demande comment les autres voyageurs se déplacent car on en voit très peu dans tous les bus pris jusque là. Vont-ils tous à pied jusqu’au Lac Inlé où nous nous rendons aujourd’hui ? Ou ne prennent-ils que les bus hyper conforts ?

Le bus nous dépose à la jonction entre la route du Lac Inlé et celle de Taungyi. Un taxi est là prêt à nous embarquer et nous amène à notre hôtel réservé sur Agoda, le Sandalwood Hotel. Nous arrivons vers 11 heures et pouvons déjà nous installer dans notre chambre malgré l’heure matinale. Elle est propre et spacieuse ; seule ombre au tableau, il n’y a pas de wifi dans la chambre. Il faudra la capter dans le hall en partageant la connexion avec la jeune femme de la réception.

Un petit conseil à ceux qui veulent changer de l’argent au Myanmar. Le taux de change n’est pas le même en fonction de la coupure que vous avez. Plus la valeur du billet est grande (50 ou 100 euros) et meilleur est le change. En ville, on se renseigne sur les trajets à partir de Nyaung Shwe pour la suite du voyage. On partira en bus VIP de nuit jusqu’à Bago dans le sud du pays puis on attendra 2 heures avant de prendre un deuxième bus pour Mawlamyne.

Inle 22-1

 

Petit tour au marché, ici aussi il y a le système des marchés de 5 jours et c’est le jour du marché à Nyaungshwe. Il y a de nombreuses femmes des tribus, on les reconnaît aisément à leurs tenues traditionnelles. Les allées du marché sont très boueuses et je me demande comment certaines vendeuses peuvent s’installer ainsi à quelques centimètres à peine de la boue.

 

 

Inle 22-2

Au hasard des rues, nous découvrons un coin sympa mais un peu au-dessus des prix birmans rencontrés jusque-là « The French Touch ». Le cadre est très sympa, visiblement un français est installé ici. La maison est peinte en orange et la terrasse est très agréable pour déguster un mocktail style mojito sans alcool. Les photos exposées sur les murs sont très belles et le photographe a beaucoup de talent. Nous décidons de ne pas déjeuner ici car les prix sont plutôt touristiques, donc un peu élevés pour notre budget. Dans un des articles de blogs qu’il a lus avant de partir, Stef a repéré l’adresse d’un petit restaurant tenu par une famille birmane bien sympathique, le Restaurant « L’Unique ». C’est un tout petit peu à l’extérieur de la ville mais ce n’est qu’à 15 minutes de marche, ce qui vaut largement les efforts.

Nous mangeons dans un jardin-terrasse sous de véritables paillottes. On se régale avec le « Shan fried rice » qui est excellent et la note est juste divisée par deux comparée aux autres restaurants qui sont légion ici. On voit tout de suite en arrivant qu’on est dans un endroit bien touristique comme à Bagan. Tout est prévu pour le touriste et pour qu’il dépense ses coupures. La dame qui fait le service nous dit que le restaurant est ouvert depuis 2004 et que c’est son mari qui lui a enseigné la cuisine qu’il avait découverte auprès de son propre père.  A la fin du repas qui nous a coûté 6000 kyatts (3.75 euros pour deux y compris les jus de fruits frais), elle vient nous offrir des cookies faits maison.

L’estomac bien rempli, nous allons acheter des tickets pour le spectacle de marionnettes à deux pas du restaurant l’Unique. Je suis déjà toute joyeuse, j’adore ces spectacles où mon âme d’enfant est ravie. Petite promenade le long du canal dans cette ville à taille humaine. Nous observons les chargements de tomates non calibrées vertes et rouges dans des caisses en bois chargées sur des camions à dos d’homme. Nous apprendrons par la suite que la tomate est le légume de saison récolté dans les champs du Lac Inlé que nous découvrirons demain en bateau.

 

Inle 22-3

 

Inle 22-9

Ce soir, nous sommes de sortie et la représentation a lieu à 19 heures. Nous allons voir les marionnettes de la Famille Aung. Cette famille fait des spectacles tous les soirs depuis quatre générations. Il faut savoir que le théâtre de marionnettes occupait une place très importante dans l’art birman aux XVIIIè et XIXè siècles. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’à Mandalay et ici. Vous l’avez déjà compris mais je suis ravie d’aller voir un spectacle. On nous offre du thé et de délicieux bonbons au chocolat. C’est juste un moment féérique, les marionnettes sont toutes fabriquées sur place par la famille. Elles sont toutes aussi belles les unes que les autres.

 Inle 22-11

Que le spectacle commence ! Il y a 12 scénettes où sont présentes des marionnettes différentes, la plupart à 12 fils. Nous rencontrons la princesse, les Nats qui sont des esprits vénérés en Birmanie, l’homme au parapluie cassé, le cheval qui me fait beaucoup rire, etc… Mention spéciale au joueur de foot birman et au singe qui fait de belles cabrioles sur la scène. A la fin, nous sommes impressionnés par l’état de fatigue du marionnettiste qui est tout ruisselant de sueur et semble bien fatigué.

Inle 22-22

Inle 22-25

Nous repartons ensuite au Restaurant Unique qui est situé la rue derrière le spectacle de marionnettes. L’atmosphère détendue et familiale nous va à merveille même si 3 policiers à l’air sévère dinent à la table juste à côté de la nôtre. Le patron prend sa guitare, son fils aussi et ma foi c’est bien agréable d’être là. Aucun touriste à part nous, on adore ce qu’on nous propose, les prix sont plus que corrects (8000 kyatts ce soir, 5 euros) et encore une fois, on nous offre le dessert. Il se met à pleuvoir des cordes, alors que faire si ce n’est rester un peu plus à l’abri et profiter de la soirée toute douce avant de rentrer par les rues boueuses et inondées, mais heureusement Stef a pensé à la frontale, ce qui nous évite de mettre les pieds dans d’énormes flaques

 

Hébergement : The Sandalwood Hotel

Adresse : n° 88, Phaung Daw Pyan Street. – Nyaung Shwe Township, Lac Inle, Myanmar

Sandalwood Hotel, très agréable, bien situé pour les départs pour le Lac Inlé, mais un peu loin des animations de la ville, wifi seulement dans l’entrée, très calme et confortable

Prix : 18 euros la nuit à 2 personnes


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s