Derniers kilomètres au Myanmar avant la frontière thaïe

C’est aujourd’hui que nous allons passer à regret la frontière birmane  pour nous rendre en Thaïlande où nous avions déjà voyagé il y a quelques années. Nous avons adoré la Birmanie qui depuis peu s’ouvre au tourisme et qui mérite largement d’aller y faire un tour. A 7 h 30 du matin, nous avons rendez-vous avec un « taxi partagé » avec un couple de Birmans. Le trajet coûte 13.000 kyatts (8 euros chacun), 10.000 (6 euros) pour eux et va durer un peu plus de 5 heures de Moulmein à Myawaddy qui se trouve à environ 400 kilomètres au nord-ouest de Bangkok d’où nous repartirons pour la Drôme dans quelques jours.  Pas étonnant que le trajet soit long car la route peut être très belle sur quelques tronçons et puis, tout à coup, on se retrouve sur une piste remplie d’ornières.

Birmanie 24-5

Il y a pas mal de trafic et par moments, on est bien secoués et le dos en prend un coup. A chaque pont, il y a un péage ou presque ainsi qu’à chaque changement d’état. Le chauffeur nous dit que la route était toute neuve il y a moins de deux ans mais elle est déjà complètement défoncée. Il nous apprend aussi que la ceinture de sécurité est obligatoire sous peine d’une amende de 45.000 kyatts (28 euros).

Birmanie 24-2

Les paysages traversés sont magnifiques, surtout au départ quand nous sommes tout près de Hpa An que nous avions prévu de visiter mais la forte pluie en a décidé autrement. Malgré tout, les paysages karstiques valent le coup d’œil. Nous longeons pas mal de rizières et voyons des paysans pêcher la crevette. Dans la région que nous traversons, beaucoup de maisons sont sur pilotis.

Birmanie 24-6

Jusque-là, l’armée était très discrète mais en approchant de la Thaïlande, il y a pas mal de bases militaires et régulièrement, nous voyons des militaires en arme sur le bord de la route. Juste avant la frontière nous pouvons échanger nos derniers kyatts contre des baths, nous sommes agréablement surpris car on nous avait dit que nous n’en trouverions pas. Le passage aux frontières est relativement simple, il y a juste un formulaire à remplir et hop, un coup de tampon sur le visa et le Myanmar est déjà derrière nous.

Birmanie 24-7

Je sens un petit pincement au cœur en quittant cet envoutant pays à qui je décerne la Palme d’Or pour la gentillesse, le sourire et l’accueil de ses habitants. Nous traversons le Pont de l’Amitié et nous voilà en Thaïlande où là encore nous devons remplir un formulaire pour avoir le précieux sésame. Pas besoin non plus de venir avec une photo comme c’était écrit dans les guides, le douanier nous prend directement en photo à partir de son ordinateur. Nous avons le droit de nous ballader en Thaïlande jusqu’au 25 septembre (un mois) sans visa, mais nous avons prévu de prendre l’avion en fin de semaine à Bangkok car lundi, pour moi c’est déjà la rentrée.

A la sortie du poste de douane, mauvaise surprise, aucun taxi, aucun tuk-tuk, aucun bus, seulement des motos-taxis qui nous voient venir. Alors ATTENTION, négociez bien le prix au départ, ils nous demandent 300 baths (environ 8 euros) pour aller à la guest house réservée sur Agoda. Paraît-il que nous aurions dû payer 100 (2.60 euros ) baths maximum. Stéphane est furieux mais bon y avait au moins 5-6 kilomètres de la frontière à notre hébergement. Sur la moto, je n’étais pas très rassurée car mon casque était bien trop grand pour ma petite tête et ne me protégeait pas vraiment en cas de chute mais tout s’est bien passé.

A la guest house, T. House Mae Sot, l’accueil est adorable, la chambre est nickel, rien à redire, la douche est bien chaude et le wifi marche à fond, on voit tout de suite que la Birmanie est loin. La ville est à 15 minutes à pied mais nous partons y faire un tour. J’ai oublié de dire, nous sommes à Mae Sott, ville frontalière avec une grande communauté birmane. Nous rencontrons notre premier bouddha, notre première pagode mais c’est beaucoup moins beau qu’en Birmanie. Bon, faut que j’arrête de comparer mais mon cœur est encore là-bas. Ici, les maisons sont coquettes, il y a le tout à l’égout, des trottoirs bien propres, des magasins avec beaucoup plus de choix de produits et il faut que je fasse attention car ici, les voitures roulent à gauche et arrivent dans mon dos.

Mae Sott 24-6

Devinez où nous allons ? Au marché bien évidemment. Ici, il y a des stands d’insectes grillés et toujours la bonne ambiance qui règne sur les marchés asiatiques. Nous avons un peu de mal à trouver un restaurant ouvert, c’est dimanche mais finalement nous allons au Bai Fern Restaurant où je prends un curry jaune au poulet et Stef ses traditionnelles noodles.

Mae Sott 24-11

En fin de journée, on découvre un bar sympa très rock’n roll. Le cadre nous plaît bien mais la carte n’est écrite qu’en thaï. Au moment de payer l’addition, Stef se rend compte qu’on nous demande 15 baths supplémentaires pour un bol de glace non utilisé et plus cher que l’eau. Nous finirons la soirée au White House dans le jardin. Les portions sont petites mais suffisent quand même à nous combler l’estomac. En prime, il y a un écran géant où Stef peut suivre le championnat anglais.

Mae Sott, 27 août 2017

Hébergement : T. House Mae Sot

Site : http://t-house-guest-house-mae-sot.hotelmix.fr/

Prix : 14 euros la nuit (via Agoda)

Propre, bon accueil, à 15 min à pied du centre, excellent wifi, petit déjeuner

Adresse : 13-22 Donchai Road, Mae Sot

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s