Delhi : Pérégrinations pédestres de Jantar Mantar au quartier routard

IMG_5793Après une nuit passée dans un lit taille king size très confortable, nous nous réveillons vers 9 h 30. Vu que le petit déjeuner n’est servi que jusqu’à 10 heures, nous descendons vite nous installer dans la salle commune où l’on mange assis par terre ou sur des coussins aux motifs indiens. Il y a du thé masala très léger, un café insipide, des galettes épicées, des céréales, des œufs durs et du pain grillé.

Delhi2

Puis, nous partons à la découverte de Delhi à pied. La dernière fois, il y a maintenant 8 ans, nous avions Bharat, notre chauffeur à disposition. Aujourd’hui, il fait une quinzaine de degrés, le fond de l’air est frais et le brouillard dû à la pollution se dissipe pour faire place à une belle journée. La rue juste derrière l’hôtel est très animée et elle mène à la gare appelée « New Railway Station ». Sur une petite place, il y a un attroupement et nous regardons avec plaisir le spectacle d’un magicien des rues avec son fils, un pigeon et son cochon d’Inde.

IMG_5796

Nous nous rendons vers la gare et un Indien se met en tête que nous cherchons des renseignements pour un billet de train. Il va même jusqu’à négocier le prix avec un chauffeur de rickshaw à 10 roupies (13 centimes d’euros) la course (jusque là on nous demandait 50 roupies) pour nous amener à une agence officielle de tourisme. Pour ne pas le contrarier, nous partons en transport motorisé jusqu’à l’endroit indiqué et nous nous promenons autour de Connaught Place, place avec de nombreuses boutiques aménagées sous les arcades. De là, nous traversons un marché indien plein de fringues et de tissus. Pour y entrer il faut passer par un portique détecteur de métaux et là on comprend que l’Inde elle aussi a mis en place des protections contre le terrorisme.

Jantar2

Nous réalisons que nous sommes tout près de Jantar Mantar où nous étions allés il y a 7 ans. C’est avec plaisir que nous retrouvons cet observatoire bâti au 18è siècle au milieu d’un parc verdoyant où courent de très nombreux écureuils pas du tout sauvages. Le Jantar Mantar est l’un des 5 observatoires édifiés par Sawai Jai Sing II de Jaipur où il y a aussi un très bel ensemble archéologique que nous avions visité sous des trombes d’eau à la période de la mousson. 

Jantar3

Nous pouvons voir un cadran solaire géant et plusieurs instruments de mesure (dont un astrolabe) qui donnent l’inclinaison du soleil et l’alignement des planètes. Un beau bâtiment en brique rouge de 7 mètres de haut fait penser à un petit Colisée mais en fait c’est un instrument de mesure astronomique. Nous apprécions énormément cet endroit même si en tant qu’étranger on paie le prix fort comparé aux indiens (200 roupies pour nous, 2.70 € contre 15 roupies pour eux).

Jantar5

 

Nous retournons sur nos pas vers Connaught Place.  Nous choisissons de manger au Restaurant Pind Palluchi qui est plutôt classe et où un gardien en moustaches garde l’entrée, aïe la note que nous allons avoir. Mais non tout va bien, on paie aux alentours de 10 euros à 2 avec les boissons. J’avais choisi un plat de lentilles corail avec du cumin et du chilli avec des épices douces mais c’est beaucoup trop fort pour mon palais. Du coup, j’échange mon plat avec Stef. Nous faisons ensuite une petite promenade digestive dans le quartier aux beaux bâtiments d’époque coloniale et revenons vers la gare. 

Restau1Delhi

Delhi5

De temps en temps, un indien nous accompagne un bout de chemin pour faire un brin de causette. Nous repassons par les mêmes rues que le matin, elles sont toujours aussi animées puis nous bifurquons vers de toutes petites ruelles encombrées de saletés sur le sol. C’est ainsi que nous découvrons un barbier où Stef prend un petit moment tout en douceur pour lui. Il a même droit à un massage de la tête et la peau de son visage est toute douce et parfumée. Maps.Me nous aide à retrouver notre chemin dans ce fatras de venelles et nous rentrons à l’hôtel en fin d’après-midi. La fraîcheur commence à se faire sentir, faut dire qu’il n’y a pas de chauffage dans la chambre.

Barbier1

A l’heure du dîner, nous nous laissons tenter par le Krishna Café et par son toit terrasse où finalement il fait plutôt bon au niveau température. Je prends un vegetarian shahi korma, je ne sais pas ce que je mange comme légumes mais c’est très bon. Et Stef, devinez ce qu’il choisit de prendre ? Eh bien, ce sont ses traditionnelles lentilles, dhal makhani avec sa petite bière du soir tandis que je bois un thé aux épices plutôt pas mal. Nous faisons une petite balade digestive dans le quartier routard avant de rejoindre notre guest house.

krishna

Nous croisons nos premières vaches sacrées qui broutent tranquillement non pas de l’herbe mais tout un tas d’immondices au milieu du marché où elles semblent vivre. De retour à la guest house, nous faisons un tour sur la terrasse car Stef veut prendre une dernière taf avant de se coucher. Les Canadiens rencontrés le matin nous voient et viennent taper la causette. Le plus marrant des deux s’étonne que les Indiens puissent boire du lait de qualité avec toutes les saletés que leurs vaches mangent dans la rue. Nous passons un très agréable moment avec eux et c’est vite l’heure de se coucher car il est bien tard. 

 

 

New Delhi, 27 janvier 2017

 

Hébergement : New Hindusthan Backpackers, 2503 Nawla Street

Prix : 3800 roupies pour 2 nuits, pdj compris (26 euros)

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s