A la découverte des ghatts de Varanasi

Varanasi 05 fev-03Nous sommes arrivés hier au soir à Varanasi et première surprise, c’est la beauté de la vue de la terrasse de l’hôtel Rivera qui se trouve à deux minutes à pied des ghatts. Nous sommes séduits par ce décor de carte postale où juste devant nous une jeune femme fait ses exercices de yoga dans un cadre absolument incroyable. Je commence d’ailleurs à me dire que je reviendrai bien en Inde pour combiner un stage de yoga à un voyage découverte du pays.

Varanasi 05 fev-05

 

Après avoir déjeuné, nous nous aventurons sur les ghatts au bord du fleuve et partons en direction du Ghatt Chet Singh. La première image est celle que nous attendions, ce sont des hommes en train de faire leurs ablutions. La ballade de la matinée va s’avérer être tout simplement merveilleuse. Je suis complètement sous le charme de cette ville et de ce bord de Gange absolument paisible et bien riche de couleurs.

Varanasi 05 fev-29

 

Varanasi 05 fev-40

Les tags peints sur les murs et entraperçus hier soir dans notre promenade de nuit sont encore plus fascinants avec les couleurs du jour.

Varanasi 05 fev-42

Varanasi 05 fev-84Plus tard, en terrasse au Vaatika Café qui se trouve au-dessus d’Assi Ghat, nous dégustons des légumes de saison cuisinés avec des chapatis. Nous sommes face au Gange dans un décor somptueux sur une terrasse ombragée et fleurie. On se croirait presque dans une ambiance de bord de plage. Je m’imaginais un endroit certes magique mais avec des détritus partout et là il n’en est rien. Mais attention il ne faut pas se fier à l’apparence, les eaux du Gange sont loin d’être pures au niveau bactéries et microbes en tout genre.

Varanasi 05 fev-81

Il y a une vraie vie  le long du fleuve sacré. Ici, la vie côtoie la mort. Ce matin, nous avons remonté les ghatts (ce sont des volées de marches plus ou moins abruptes qui descendent vers le Gange) jusqu’au Ghatt Manikarnika, lieu le plus important de crémations après celui de Dasashwamedh où un jeune indien nous a expliqué comment cela se passait. Je pensais être choquée mais non pas du tout, ici la mort est vivante si je puis dire, elle obéit à des rituels très précis. Les hommes de la famille amènent le défunt près du bûcher en le portant sur des échelles en bambou vert.

ghatt4
Vue d’ensemble sur les ghatts de Varanasi

Varanasi 05 fev-46

Les hommes sont enveloppés dans un linceul blanc et les femmes dans un linceul coloré. Tous sont fleuris de colliers d’œillets d’Inde. Le coût de la crémation est de 10.000 ou 20.000 roupies suivant le bois choisi (santal ou autre). Les familles pauvres paient 600 roupies mais n’ont pas droit au bûcher traditionnel, elles passent par le crématorium électrique. A noter que cinq catégories de personnes n’ont pas de bûcher car la cause de leur mort ou leur statut leur ouvre directement les portes du nirvana. Ce sont les saddhus, les femmes enceintes, les enfants de moins de dix ans, les lépreux et ceux qui se sont fait piqués par un serpent. Ils sont alors enveloppés dans un linceul et jetés dans le Gange à partir d’un bateau. Vous ne verrez aucune photo des crémations car cela est strictement interdit et nous l’avons respecté bien évidemment.

 

varanasi2
Près des bûchers, des vaches, des touristes et des tas de bois
varanasi4
Stef au milieu des vaches sacrées sur les ghatts

Varanasi 05 fev-70-2Les vaches, et elles sont fort nombreuses ici, sont enterrées à leur mort. Avant de mettre le défunt sur le bûcher de 350 kilos de bois et qui consumera son corps pendant près de trois heures, le fils qui s’est fait raser entièrement la tête à une mèche près, donne un dernier verre d’eau du Gange à la personne défunte. Tout cela se passe dans la joie et la normalité, la vie est là juste à côté avec ses marchands de fleurs, ses masseurs, ses barbiers, ses lavandiers qui nettoient le linge dans la rivière sacrée et le font sécher sur les marches des ghatts, ceux qui font leurs ablutions. Toute une vie sociale, religieuse et commerciale se déroule juste à quelques mètres des crémations qui ont lieu sur le bord du fleuve et tout cela nous fascine. Nous passons des heures à observer tous ces rites et toute cette vie juste à côté des espaces réservés à l’intimité de la mort.

 

ghatt5
Séchage du linge sur les ghatts

Certains ghatts sont mixtes, d’autres sont strictement réservés aux femmes pour se laver. Nous nous perdons ensuite volontairement dans les ruelles avoisinantes du vieux Vârânasî et c’est un vrai plaisir que d’aller au hasard. C’est étonnant comme le bord du Gange est calme comparé au reste de la ville.

varanasi5

A l’heure où j’écris ces mots, je suis toujours sur la terrasse du Vaatika café, nous devrons revenir pour goûter les fameuses apple pies dont on nous a parlé à Bodhgaya. Depuis la terrasse, nous apercevons un énorme troupeau de buffles qui vient se baigner sur la rive opposée du Gange. Nous rentrons à l’Hôtel Rivera nous reposer un peu. En fin d’après-midi, nous nous rendons au Temple Sankat Mochan, autrement dit le Temple des Singes ouvert aux non-hindous. Nous y allons en rickshaw. J’ai du mal quand je vois le monsieur pédaler mais il a l’air ravi d’avoir des clients. Il y a un très beau boddhi tree, un banian dans la cour. Les singes sont hyper tranquilles. Beaucoup d’hindouistes prient ou écoutent les paroles de brahmanes. Une femme d’une grande classe et habillée bien élégamment passe un moment à discuter avec nous. Nous apprenons qu’il y a plus de 14 langues différentes en Inde.

Varanasi 05 fev-94

Varanasi 05 fev-89

De là, nous continuons la route vers le Temple Durga tout coloré de briques rouges. Nous nous faisons la réflexion que les Indiens passent quand même énormément de temps et d’argent à pratiquer leur religion. Puis, direction le ghatt d’Assi et son Café Vaatika voisin où nous nous étions promis de revenir goûter les fameuses Apple Pies en terrasse. Nous ne sommes pas déçus car elles sont juste excellentes dignes d’une vraie pâtisserie anglaise. On se régale d’être là à ne rien faire d’autre que de profiter de l’instant présent.

Varanasi 05 fev-99

Varanasi 05 fev-98

nuit
Assi Ghatt à la tombée de la nuit

A la tombée de la nuit, vers 18 h 30, la cérémonie de la Puja se met en place face au fleuve. C’est une cérémonie d’offrandes où de jeunes et beaux brahmanes revêtus de tuniques jaunes chatoyantes montent sur cinq estrades et accomplissent des gestes rituels au son de clochettes pour appeler les divinités. Ils prennent différents objets dans leur main droite pour célébrer les cinq éléments, la terre, l’eau, le feu, le vent, l’espace. Ils prennent par exemple de lourds encensoirs mais aussi des chandeliers allumés et font de grandes arabesques dans l’air. Parfois, le public tape dans ses mains. Le sonneur de cloche n’arrête pas de la faire tinter pendant au moins trente minutes sans faiblir de rythme.

 

puja1
Puja à Assi Ghatt

 

Un homme en blanc distribue des pétales de rose et d’œillets d’Inde au public. A la fin de la cérémonie, le public descend poser sur le Gange des petites coupelles portant une bougie qui dérivent. C’est un beau spectacle mais certains codes nous échappent complètement.

puja2

Après la puja, nous souhaitons nous restaurer dans le jardin d’une guest house mais Bruno, un français fort sympathique nous le déconseille et nous propose de nous emmener dans une petite gargote familiale fréquentée uniquement par des Indiens. Les prix y sont plus bas que ceux vus jusqu’ici à Vârânasî (250 roupies) et ma foi, le riz biryani y est excellent.

 

Vârânasî, lundi 5 février 2018

 

Hébergement : Hotel Rivera Palace réservé via Agoda.

Prix : 25 euros la nuit, petit déjeuner compris

Adresse : Hotel Rivera Palace,
B-2/109, A-I-R, Shivala Behind Mata Anandmayi Hospital
Varanasi-221010

Website :  http://www.hotelriverapalace.com

 

rivera1
Le Gange depuis la terrasse de l’hôtel

 

Excellent hôtel, très propre, belle chambre, excellente situation à deux pas des ghatts mais personnel un peu bruyant en soirée et le matin de bonne heure.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s