Journée ballade à Gwalior

Avant de partir à la découverte de Gwalior, nous nous occupons de la suite du voyage et réservons un billet pour partir à Agra le lendemain. La réception sert d’intermédiaire. Après nous avoir proposé un ticket à 1500 roupies (18 euros) en classe 3 trier AC (Air conditionné), nous en trouvons un à 580 roupies (7.15 €) en classe sleeper, notre classe favorite. Ils ont bien essayé de nous en vendre un bien plus cher mais cela étant trop pour notre budget même si cela ne coûte que 20 euros, peu importe, nous n’avons pas envie de nous faire « enrhumés » sous prétexte que nous sommes touristes (enrhumés en plus, c’est déjà fait avec notre allergie aux pollens et une belle sinusite pour Stef) et tenons à respecter notre budget fixé au départ.

Gwalior 13 fev-01

Gwalior 13 fev-02Un tuk-tuk pris devant l’hôtel nous amène à la porte nord-est de la vieille ville pour 100 roupies (environ 1.23 €). Ce matin, le temps est plutôt frais et il y a du brouillard sur la ville. Il nous dépose tout en bas de la citadelle qui occupe toute une colline haute de près de 100 mètres. La montée est rude, en chemin nous nous arrêtons au petit Temple de Chaturbhiy et nous faisons une première photo avec un groupe de jeunes collégiens. Les Indiens aiment toujours autant se prendre en photo avec nous ; nous sommes de vraies stars dans ce pays incroyable.

Gwalior 13 fev-07

Gwalior 13 fev-12

Aujourdh’ui, c’est jour de fête, c’est le jour de « Shiva Festival » et la ville est déjà en liesse. Nous passons à travers deux portes successives avant d’atteindre le Man Mandir Palace dont la visite coûte 200 roupies (2.50 € environ). Attenant à ce palais construit en 1508, un très joli jardin autour du Musée archéologique vaut la peine de s’arrêter un instant. La visite en solo commence par la salle de musique. Les épouses royales étaient cachées par des rideaux à l’étage derrière de belles balustrades ajourées alors que les musiciens jouaient dans la pièce du bas. 

Gwalior 13 fev-15

Gwalior 13 fev-17

La visite se poursuit par la chambre d’hiver du Maharadjah. Elle est entourée d’un couloir où parait-il des danseuses couraient le matin avec des grelots aux chevilles pour le réveiller en douceur. Il y a encore de très belles cours avec un reste de carreaux de faïence bleu, jaune et vert. Nous descendons vers des sous-sols peu éclairés. Il y a des pièces circulaires qui ont servi de citerne, de cachot mais aussi de lieux où les épouses du rajah étaient immolées à sa mort.

Gwalior 13 fev-19

 

Gwalior 13 fev-18

On remarque des trous dans le mur, ce serait un sytème ingénieux pour appeler les favorites, une sorte de téléphone privé très discret. Plus loin, nous entrons dans d’autres palais plus ou moins délabrés mais qui témoignent d’une riche splendeur passée. A l’entrée d’un des palais, nous observons les festivités liées à Shiva devant un petit temple où des Indiens lui font des offrandes.

Gwalior 13 fev-21

C’est étonnant, on passe d’une cour à l’autre, d’un escalier à un autre, d’un poste d’observation à un autre, etc… C’est un endroit rêvé pour les amoureux car c’est plein de petits coins tranquilles. Dans une des cours du Jahangir Mahal, il y a une grande citerne à escaliers en plein milieu. Nous entrons dans une autre cour et découvrons une très belle vue sur la ville basse et sur une mosquée en contrebas. Le brouillard qui ne s’est pas encore tout à fait levé donne une atmosphère mystérieuse au lieu habité par des écureuils et de belles perruches.

Gwalior 13 fev-23

Gwalior 13 fev-26

Nous arrivons à une citerne encore plus grande, le soleil se lève et donne de belles couleurs aux pierres. Il y a beaucoup de groupes scolaires en visite, tous nous saluent ou veulent prendre des selfies avec nous. Je crois que c’est le jour où nous avons été le plus sollicités au cours de nos voyages.

Gwalior 13 fev-29-2

Gwalior 13 fev-35

Gwalior 13 fev-41

 

En sortant par la porte ouest, c’est le clou du spectacle qui nous attend. La route est taillée dans une gorge étroite où de nombreuses statues jaïns ont été sculptées dans la roche au XVè siècle. C’est juste magnifique et j’adore ces bas-reliefs taillés dans la pierre. Ce sont des Tirthankaras, des idoles jaïns. Sur la colline, il y en aurait près de 1500.  Une vingtaine d’entre elles sont de vrais colosses, je me sens toute petite à côté d’eux. Je les ADORE. Leur taille varie de 6 pouces à 57 pieds de haut.

 

 

Gwalior 13 fev-42

Il y a même de belles inscriptions, un seul mot pour une passionnée d’archéologie, je suis aux anges. J’adore le lieu et on ne se presse pas pour bien en profiter.

Gwalior 13 fev-47

 

Gwalior 13 fev-66De là, nous décidons d’aller à pied jusqu’au « Jaï Villa Palace », une folie architecturale au style italien de plus de 300 pièces et toujours habité par un politique influent. C’est une longue marche et Maps.Me nous accompagne dans des quartiers populaires. Les sonos sont à fond et se succèdent les unes après les autres, c’est à qui va couvrir le son des autres.

 

 

Gwalior 13 fev-58

Gwalior 13 fev-63Il y a des étals où des gens bien souriants offrent aux passants de quoi se restaurer. C’est ainsi que nous sommes interceptés en douceur par de joyeux quinquagénaires qui nous offrent une coupelle avec un très bon tapioca au lait parfumé aux fruits secs. Nous sommes les rois de la fête, ils veulent tous se prendre en photo avec nous et c’est une atmosphère bien joyeuse. Alors, séance photo oblige.

Gwalior 13 fev-60

Gwalior 13 fev-61

Nous passons ensuite dans un quartier bien coloré où nous ne croisons aucun touriste et arrivons au Palais de la Villa Jai. Malheureusement, il est fermé exceptionnellement à cause du Shiva festival qui est un jour férié ici. Nous ne voyons que sa façade extérieure, l’entrée du jardin et sa belle grille en fer forgé. Aussi, nous rentrons à l’hôtel nous reposer après une ballade d’au moins 12 kilomètres à pied sous le soleil.

Gwalior 13 fev-64

Gwalior est une ville intéressante en dehors de ce fort particulièrement impressionnant. Elle vaut largement le détour pour s’arrêter ne serait-ce que quelques instants devant ces magnifiques statues Jaïns taillées dans le rocher. Nous sommes hébergés loin du centre mais à deux pas de la gare. Peu importe, ici on nous chouchoute, en arrivant à l’hôtel, on nous offre le thé avec des pommes. Ce soir nous prenons le repas du soir dans la chambre car la ville est loin et l’état de nos pieds nous convainc de rester là. Au menu, un riz biryani aux légumes avec de la curd pour Stef et moi, un simple plat de légumes sautés avec un pichet d’un très bon soda au citron.

Gwalior 13 fev-72

 

Gwalior, mardi 13 février 2018

 

Hébergement : Hotel Grace

Adresse : Manik Vilas Colony, Lashkar, Gwalior, Madhya Pradesh 474002, Inde

Excellent hôtel à 500 mètres de la gare
Prix : 1550 roupies (environ 21 euros)

 

  

 

  


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s