Les heures silencieuses de Gaëlle Josse

Les heures silencieuses. – Gaëlle Josse. – Paris : Editions de la Loupe, 2011, 141 p.

J’ai voulu lire ce livre car la médiathèque de Grâne, village drômois où je vis et où depuis peu je suis bénévole à la bibliothèque a organisé une rencontre avec l’auteur Gaëlle Josse, un moment vraiment intéressant qui a réuni une cinquantaine de personnes. Attirée par la couverture du livre qui représente un tableau du 17ème siècle du peintre Emmanuel De Witte où l’héroïne est peinte de dos jouant de l’épinette. J’avoue que ça m’a peinée de voir qu’à 36 ans la vie de Magdalena Van Beyeren était déjà en proie à la résignation et aux désirs interdits alors qu’au XXIè siècle, c’est l’âge de tous les possibles.

Magdalena est l’épouse de l’administrateur de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à Delft aux Pays-Bas. Dès l’enfance, elle a baigné dans l’univers du commerce et des histoires de marine. Elle adorait accompagner son père à l’arrivée des bateaux de commerce chargés d’épices. Mais en tant que femme elle ne peut prendre la succession de son père et c’est son mari qui le fera. Dans son journal intime, elle écrit ses regrets, sa vie de femme d’armateur, ses peines, ses maternités, ses deuils. Elle parle aussi de la condition féminine au temps de la splendeur du commerce par voie maritime, des prémices du commerce de l’esclavage sur lequel j’aime beaucoup ses réflexions. L’épinette n’est jamais très loin et on entend ses notes toutes douces dans une vie très austère et pleine de nostalgie.

C’est un portrait intimiste de femme confinée chez elle alors que ses rêves inassouvis lui donnaient envie de respirer l’air des quais, de monter sur les bateaux et d’occuper un poste qu’à l’époque seul un homme pouvait y avoir accès. Magdalena est une femme intelligente mais tellement résignée et prisonnière de son époque pourtant pas si lointaine de nous.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s